RSS

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Etudiant en art et ethnologie, rêveur et grand amateur de surfaces libres.

À tout les visiteurs !

Je m'intéresse particulièrement aux sujets politiques qu'ils soient sensibles ou non, je ne suis affilié à aucun groupe politique. Néanmoins je ne suis pas apolitique car je pense que chaque être humain est politique.

Les articles et documentaires que je partage ici posent des questions mais ne reflètent pas nécessairement mon point de vue dans sa totalité sauf si je suis l'auteur du document partagé.

J'ai créé cette plateforme afin de mettre en avant un certain type de contenu, d'informations qui me semblent pertinentes et je vous encourage à faire le tri à votre guise.

Le débat est ouvert !

Bonne visite !

PS : Vous pouvez aussi me retrouver sur http://99lefanzine.com/

Risque d'une catastrophe nucléaire au Japon

















Accident nucléaire niveau 7 (sur 7)










(Mise à jour 20h20)


Sources : letelegramme, ouest-france, zinfo974, rtlinfo ...




Samedi 12 mars 2011 : 





Un important dégagement de fumée a été observé autour du réacteur nucléaire de la centrale de Fukushima.





Vidéo de l'explosion de la centrale nucléaire au Japon (Fukushima atomic power plant exploded (Japan)




Après le séisme, l'accident nucléaire ? Ce samedi matin, au Japon, les attentions se concentrent sur la centrale Fukushima N°1 située au nord-est du pays, dans la zone la plus touchée par la catastrophe naturelle. Une explosion a été entendue. La TV japonaise a diffusé des images montrant un nuage blanc au dessus de la centrale. Le toit et les murs du bâtiment du réacteur se seraient effondrés.


Le réacteur N°1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1 pourrait entrer en fusion. C'est ce qu'indiquait ce samedi matin, l'Agence de sécurité nucléaire et industrielle japonaise. Cette installation située au nord-est du pays a été touchée de plein fouet par le séisme et le tsunami qui a suivi. Une explosion a été entendue peu avant 9 h (heure française). La TV japonaise a diffusé des images d'un épais nuage blanc flottant au-dessus de la centrale. Le toit et les murs du bâtiment du réacteur se seraient effondrés.


La compagnie rassure


Le problème qui fait naître toutes les craintes concerne le système de refroidissement du réacteur concerné. Le niveau d'eau nécessaire au maintien d'une température acceptable a dangereusement baissé. La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco), exploitante du site, tentait ce matin de le "faire remonter".


Des fuites constatées


Les autorités japonaises ont ordonné à la société de laisser s'échapper des vapeurs comportant des substances radioactives pour faire descendre la pression. Après avoir évacué la zone dans un rayon de 10 kilomètres. Du césium radioactif a d'ores et déjà été détecté aux alentours de cette centrale.











22h52. La radioactivité au césium mesurée à Fukushima laisse penser que du combustible a fondu dans le réacteur n°1 de la centrale de Daiichi, dont le toit s'est effondré samedi à la suite d'une explosion, a déclaré aux premières heures de dimanche (heure locale) l'agence de sûreté nucléaire japonaise.


22h11. Le système de refroidissement d'urgence du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est en panne, a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche l'agence de sûreté atomique japonaise. Selon l'agence, il se peut qu'au moins neuf personnes aient été irradiées dans les installations nucléaires de Fukushima.


18h14. Éric Besson, le ministre de l'Industrie, estime, comme les autorités japonaises, que les problèmes de la centrale de Fukushima constituent « un accident grave, pas une catastrophe nucléaire », ajoutant : « Ça n'a rien à voir avec Tchernobyl ». Lire aussi : Pourquoi Fukushima n'est pas Tchernobyl.


17h10. Sur une échelle de 1 à 7, l'Agence japonaise de sûreté nucléaire classe l'accident de la centrale de Daiichi, dans la province de Fukushima, au niveau 4. Elle le considère comme moins grave que ceux de Tchernobyl en Ukraine en 1986 (niveau 7) et de Three Mile Island aux États-Unis en 1979 (niveau 5).



14h47. Les autorités japonaises ont annoncé à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qu'elles allaient distribuer de l'iode aux riverains des centrales nucléaires touchées par le séisme. L'iode peut service à protéger le corps des effets des radiations nucléaires.
14h52 Trois employés de la centrale de Fukushima ont été "victimes de radiations", a annoncé l'agence de presse japonaise Jiji (source Reuters).



14h35. Un nouveau séisme d’une magnitude préliminaire de 6 a frappé ce samedi vers 14h15 (heure française) la préfecture de Fukushima, dans le nord-est du Japon.

14h18. Une réunion se tiendra en fin d’après-midi samedi autour de la ministre de l’Ecologie pour faire le point sur la situation après l’explosion dans une centrale nucléaire au Japon. Lire ici.
14h05 : André-Claude Lacoste, à la tête de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), s'est exprimé devant la presse française ce midi concernant la situation à Fukushima.

"A l'évidence, la situation est grave", a-t-il estimé, tout en soulignant que ses services disposent à ce stade "d'une information parcellaire, incomplète et donc de qualité médiocre, les interlocuteurs naturels de l'ASN se concentrant sur la gestion de la crise".




12h52. Citant l'opérateur de la centreale nucléaire, Tokyo Electric Power (Tepco), un porte-parole du gouvernement indique, à son tour, que le caisson du réacteur de Fukushima N°1, où s'est produit une explosion, n'a pas subi de dégâts.



11h52. L’explosion à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima est due à de l’hydrogène, a assuré samedi un expert selon lequel l’incident n’a pas forcément donné lieu à une fuite radioactive.

11h48. L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle japonaise a jugé peu probables de sérieux dégâts affectant le caisson du réacteur de la centrale Fukushima N°1 où s'est produit une explosion.

11h04. L'ordre d'évacuation a été étendu à un rayon de vingt kilomètres autour de la centrale japonaise de Daiichi, à Fukushima.


10h15. Des «super pompiers» vont être envoyés à la centrale nucléaire de Fukushima.


10h04. Un chiffre parlant avancé par l'agence Kyodo : la radioactivité reçue en une heure correspond au seuil annuel admis.


09h40. La télévision publique NHK a conseillé aux Japonais de se calfeutrer chez eux et de fermer leur fenêtre dans un périmètre «plus large que les 10 km de zone évacuée», samedi après l'explosion survenue dans un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima N°1.


09h21. Toujours selon la chaîne NHK, le toit et les murs du bâtiment du réacteur de Fukushima se sont effondrés.

09h02. Selon plusieurs informations envoyée par la chaîne NHK, pkusieurs employés sont blessés à la centrale nucléaire de Fukushima, où une explosion vient d'être entendue. Selon l'agence chargée de la sécurité nucléaire, la déflagration ne provenait pas du réacteur de la centrale.

08h54. La télévision montre un nuage de fumée blanche au-dessus de la centrale nucléaire.


08h53. Une explosion a été entendue à la centrale nucléaire de Fukushima, indique l'agence Jiji.


08h49. Faut-il craindre un accident nucléaire ? Plus d'infos ici.


06h31. Du césium radioactif a été détecté près de la centrale nucléaire Fukushima N°1, confrontée à une série de problèmes depuis le violent séisme de la veille.


06h25. L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle estime qu'une fusion nucléaire "pourrait être en cours" dans le réacteur N°1 de la centrale nucléaire Fukushima N°1 dans le nord-est du Japon, suite aux dommages causés par le très violent séisme.
2
  1. Anonyme

    12 mars 2011 à 11:58

    Et les nuages radioactif ?
    Peut ont avoir une carte de la propagation des nuages.
    Quel sont le conséquences de la fusion nucléaire du réacteur ?

  1. Lywest

    14 mars 2011 à 08:27

    Pour le moment il n'y a pas eu de carte proposée pour montrer ou le nuage radioactif se déplace...

    Donc soit il ont les données mais il ne veulent pas affoler la population soit ils n'ont vraiment pas encore de données.

    Les conséquences d'une fusion du réacteur pourrait être désastreuse, mais pour le moment nous n'avons pas de données précise des Japonnais donc il est très difficile d'établir un bilan sérieux de la situation.

    Le pire exemple que l'on est au niveau catastrophe nucléaire c'est Tchernobyl, espérons que ça n'en arrivera pas là.

Surface Libre ?

Un liquide dans un récipient, en prend toujours la forme, il n’a donc pas de forme propre.
Lorsqu’il est au repos, sa surface est toujours plane et horizontale : on dit qu’il a une surface libre.
Mais là n'est pas la question...