RSS

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Etudiant en art et ethnologie, rêveur et grand amateur de surfaces libres.

À tout les visiteurs !

Je m'intéresse particulièrement aux sujets politiques qu'ils soient sensibles ou non, je ne suis affilié à aucun groupe politique en particulier. Néanmoins je ne suis pas apolitique car je pense que chaque être humain est politique.

Les articles et documentaires que je partage ici ne reflète ni mon point de vue complet sur le sujet traité ni mon opinion directe sauf dans le cas où j'en suis l'auteur.

J'ai créé cette plateforme afin de partager du contenu, des informations qui me semblent pertinentes et je vous encourage à faire le tri à votre guise.
Le débat est ouvert !

Bonne visite !

Cartes de fidélité, fidèle un jour, fiché toujours


En quelques années, les cartes de fidélité ont envahi les porte-monnaie des consommateurs. Neuf Français sur dix en possèdent. Au moyen de bons, de cadeaux bien ciblés ou de crédits, les chaînes de la grande distribution récompensent leurs meilleurs clients, les incitent à revenir et en attirent de nouveaux. Les sociétés qui gèrent ces programmes de fidélité font recette en scrutant les habitudes de consommation des ménages et en constituant d'énormes bases de données informatiques. Au bout de la chaîne, des acheteurs plus ou moins consentants, parfois entraînés dans la spirale du surendettement. Enquête dans l'univers de la fidélité programmée.





La guerre d'Hollywood 1939-1945 / Sur tous les fronts


A partir de son entrée en guerre, l'Amérique se doit de célébrer ses alliés : de nombreux films vantent la puissance de la nation russe, la résistance de la Grande-Bretagne, et dénoncent l'invasion de la Chine par le Japon, quitte à tricher avec la réalité. A l'inverse, le Japon est érigé en ennemi juré des Etats-Unis. Il faut venger Pearl Harbor, au travers d'une propagande à la limite de la haine raciale. A la fin du conflit, les caméras d'Hollywood assistent à la libération des camps, fournissant autant de preuves des crimes de guerres de l'ennemi. Mais après la capitulation allemande, il faut encore convaincre le public de la nécessité d'en finir avec le Japon.





Huile d'olive du luxe au trafic


L'huile d'olive est la star des tables gourmandes et familiales d'aujourd'hui. Sa consommation en France a quintuplé en vingt ans. On lui prête de nombreuses vertus : diminution du mauvais cholestérol, protection des membranes cellulaires, atténuation de la formation de cellules cancéreuses. Les amateurs parlent même de grands crus millésimés, et le prix de certaines bouteilles rivalise avec celui des grands vins. Mais cette manne n'attire pas que les amateurs de senteurs provençales. Les trafiquants ont, en effet, trouvé dans l'huile d'olive une nouvelle occasion de contrefaçons et de confusion. Enquête.




Apocalypse, Première Guerre mondiale - Délivrance 5/5


En octobre 1917, à Caporetto, les Italiens s’engagent dans une bataille sanglante qui les oppose aux Austro-Hongrois et aux Allemands. C’est une défaite cuisante pour les Italiens.
Au même moment, en Russie, Lénine, à la tête des bolcheviks, déclenche la Révolution d’octobre. Les nouveaux maîtres communistes de la Russie signent une paix séparée avec les Forces centrales à Brest-Litovsk en mars 1918.

Les Allemands vont alors pouvoir concentrer leurs troupes sur le front occidental. Ils réunissent leurs hommes et se mettent en marche vers la France. Les Parisiens apeurés fuient la capitale. Mais les renforts américains sont sur le pied de guerre, les « Sammies », en juillet 1918, sont désormais 1.300.000 sur le sol européen.

Les grandes offensives allemandes, qui prévoyaient la victoire finale, essuient alors un échec cuisant. Les forces Alliées, épaulées par l’Oncle Sam, vont de succès en succès : Saint-Mihiel, Bois Belleau, Vittorio Veneto ou la Marne. L’Alsace, la Lorraine, et tous les territoires pris à la France au début de la guerre sont libérés. Cette suite de victoires va précipiter la chute de l’Allemagne.
Pendant ce temps, les armées britanniques enchaînent les victoires en Orient : la Palestine, la Syrie, l’Anatolie, l’Iran, l’Irak sont autant de territoires pris aux Ottomans, qui finissent par capituler. Le 11 novembre 1918, sur les champs de bataille de France, le clairon sonne l’armistice : le combat cesse, les soldats vont enfin rentrer dans leurs foyers…

Mais certaines de ses cicatrices, très vite, vont s’ouvrir à nouveau : le règlement de la paix sera humiliant pour l’Allemagne. La « Conférence de la Paix », qui s’achève le 28 juin 1919, à Versailles, porte en elle les germes de la Seconde Guerre mondiale…
Et l’Europe en deuil, décimée, va devoir panser ses plaies et se reconstruire un avenir.



Apocalypse, Première Guerre mondiale - Rage 4/5


Les soldats sont au bord du gouffre. Ils veulent que ça s’arrête. Ils veulent rentrer dans leurs foyers. Chez eux, à l’arrière, la colère gronde, la faim tiraille les populations. La guerre a répandu son malheur dans tous les foyers, elle est présente dans chaque instant de la vie quotidienne. Il faut trouver une solution. Il faut que la guerre se termine.
Alors les révoltes commencent : en Allemagne, l’agitation sociale fait craindre pour l’avenir du Reich. L’Empire austro-hongrois vacille : François-Joseph est mort, et son jeune successeur Charles Ier entame des tentatives de paix.

Sur le front, la bataille du Chemin des Dames va déclencher des mutineries chez les poilus.
Les soldats russes, fatigués d’être tiraillés par la faim et la peur, sr joignent à la Révolution. Le Tsar abdique et se prépare à l’exil.

Mais l’Etat-major allemand commet une faute stratégique qui va changer le cours du conflit : dans une guerre sous-marine « à outrance », il a décidé d’attaquer tous les navires présents en Atlantique, y compris les bateaux américains. Les USA entrent dans la guerre aux côtés des Alliés, et en juin 1917, le géhéral Pershing débarque en France avec les premiers effectifs.
Un mois après leur arrivée, alors que les renforts américains sont encore à l’entraînement, débute en Belgique la bataille de Passchendaele : sous une pluie torrentielle, des milliers de soldats de l’Empire britannique se noient dans une mer de boue. Un nouvel échec, une nouvelle hécatombe vide de sens.

Pourquoi cet entêtement des dirigeants européens ? Ne veulent-ils pas, comme leurs peuples, la délivrance ?



Surface Libre ?

Un liquide dans un récipient, en prend toujours la forme, il n’a donc pas de forme propre.
Lorsqu’il est au repos, sa surface est toujours plane et horizontale : on dit qu’il a une surface libre.
Mais là n'est pas la question...