RSS

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Etudiant en art et ethnologie, rêveur et grand amateur de surfaces libres.

À tout les visiteurs !

Je m'intéresse particulièrement aux sujets politiques qu'ils soient sensibles ou non, je ne suis affilié à aucun groupe politique en particulier. Néanmoins je ne suis pas apolitique car je pense que chaque être humain est politique.

Les articles et documentaires que je partage ici ne reflète ni mon point de vue complet sur le sujet traité ni mon opinion directe sauf dans le cas où j'en suis l'auteur.

J'ai créé cette plateforme afin de partager du contenu, des informations qui me semblent pertinentes et je vous encourage à faire le tri à votre guise.
Le débat est ouvert !

Bonne visite !

PS : Vous pouvez aussi me retrouver sur http://99lefanzine.com/

Café, du rififi dans nos capsules








Piège de plastique




La voiture électrique, pas si écolo !


Depuis quelques années, de nombreux constructeurs automobiles ont développé des modèles de véhicules électriques aboutis et les ventes commencent à décoller. Les fabricants et les pouvoirs publics misent sur cette alternative, non polluante et silencieuse. Pourtant, certains consommateurs se montrent mécontents à l'usage de ces voitures vertes. En matière d'autonomie, de prix et de facilité de recharge, il semblerait qu'elles aient encore beaucoup de route à faire. La communication des industriels est bien rodée, mais quel impact cette solution a-t-elle réellement sur l'environnement, au-delà des arguments commerciaux ? Renault, leader hexagonal dans ce secteur, ouvre ses portes.





De la drogue dans nos assiettes


Savons-nous exactement ce qu’il y a dans nos assiettes ?

Le dernier scandale sur l’origine de la viande utilisée dans les barquettes de lasagnes préparées prouve que non. La viande chevaline, moins chère et plus rentable à l’industriel, nous était vendue pour de la viande de bœuf, sans scrupule.

S’il fallait déjà être scientifique pour pouvoir décrypter une étiquette parmi les 8000 références en moyenne qui envahissent les rayons des supermarchés, nous, les consommateurs, devons désormais douter de la fiabilité des informations énoncées. Percer le mystère de notre alimentation est devenu un cauchemar. En abusant de notre confiance, l’industrie agroalimentaire, a révélé combien elle était prête à jouer avec notre santé.

Chips, gâteaux, céréales du petit-déjeuner, plats préparés,… en 50 ans, l’alimentation industrialisée a su se rendre indispensable. Les produits de cette industrie florissante occupent trois fois plus de rayonnage que les fruits et légumes dans les supermarchés. A table, dans nos assiettes, elle représente 80 % de ce que nous ingurgitons. Facile, rapide, omniprésente, abordable et pas mauvaise, elle est incontournable et… irrésistible.

Obésité, diabète,… l’OMS a beau tirer le signal d’alarme sur ces épidémies galopantes directement liées à notre régime alimentaire industrialisé, riche en calories et pauvre en éléments nutritifs, nous ne changeons rien à nos habitudes jusqu’à nous rendre de plus en plus malade. Quelle est la recette qui nous rend aussi accrocs à ces aliments ?



La guerre de l'or noir


Première observation : la production des gisements existants connaît un déclin impressionnant. Il faudrait, pour combler le déficit, trouver 5 millions de barils en plus par jour, l'équivalent de la production de l'Iran ou de l'Irak ! Deuxième constat, tout aussi inquiétant : personne ne connaît exactement l'état des réserves. Les chiffres avancés sont probablement surestimés. Or sans pétrole, tout notre système économique s'effondre : transports, médecine, agro-industrie… Il y a donc urgence à trouver le moyen de mieux exploiter les ressources disponibles et à en découvrir de nouvelles. De laboratoire en laboratoire, de champ pétrolifère en plate-forme de forage, le documentaire fait le point sur les recherches en cours : forages de prospection, méthodes d'extraction plus performantes, étude de la formation des hydrocarbures. Sous la direction de Vladimir Kutcherov, des chercheurs russes affirment en effet que le pétrole n'est pas une énergie fossile, mais se forme en continu dans les profondeurs de la terre. Pour l'instant, les experts occidentaux considèrent cette théorie avec réserve, voire avec hostilité. Et continuent de privilégier la recherche de sites de plus en plus difficiles à exploiter comme l'a montré la catastrophe du golfe du Mexique.






La guerre de l'or noir par Lywest

Surface Libre ?

Un liquide dans un récipient, en prend toujours la forme, il n’a donc pas de forme propre.
Lorsqu’il est au repos, sa surface est toujours plane et horizontale : on dit qu’il a une surface libre.
Mais là n'est pas la question...