RSS

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Etudiant en art et ethnologie, rêveur et grand amateur de surfaces libres.

À tout les visiteurs !

Je m'intéresse particulièrement aux sujets politiques qu'ils soient sensibles ou non, je ne suis affilié à aucun groupe politique. Néanmoins je ne suis pas apolitique car je pense que chaque être humain est politique.

Les articles et documentaires que je partage ici posent des questions mais ne reflètent pas nécessairement mon point de vue dans sa totalité sauf si je suis l'auteur du document partagé.

J'ai créé cette plateforme afin de mettre en avant un certain type de contenu, d'informations qui me semblent pertinentes et je vous encourage à faire le tri à votre guise.

Le débat est ouvert !

Bonne visite !

PS : Vous pouvez aussi me retrouver sur http://99lefanzine.com/

93 La belle rebelle


Du rock au slam en passant par le punk et le hip-hop, histoire d'une résistance musicale dans le 93. Un vibrant hommage à une culture née du béton et de la révolte.


Département emblématique des banlieues françaises, la Seine-Saint-Denis, étiquetée du médiatique label 9-3, incarne depuis le début des années 1960 le cliché d'une jeunesse en colère, stigmatisée comme graine de "voyous" ou plus récemment de "racailles". Une image à laquelle le réalisateur Jean-Pierre Thorn a décidé de tordre le cou en redonnant toute sa valeur à un demi-siècle de contre-culture musicale, et aux voix souvent réprimées d'un territoire en perte d'identité, mais jamais en mal de vitalité... Du concert mythique de la Nation en 1963 au slam d'aujourd'hui en passant par le punk et bien sûr la grande vague hip-hop, le documentaire retrace les différentes étapes d'une résistance musicale intimement liée à la réalité sociale et populaire dont elle est issue. Une épopée racontée par quelques-uns de ceux qui en ont fait la richesse et la créativité : Daniel Boudon, chaudronnier et batteur d'un groupe rock au début des années 1960, Marc Perrone, promoteur du folk dix ans plus tard et précurseur du slam, Loran de Bérurier Noir, icône de la génération punk, DJ Dee Nasty, artisan de la culture hip-hop française, le rappeur Casey, associé au rockeur radical de Zone Libre (ex-Noir Désir) et le slameur D' de Kabal. De larges extraits de concerts (NTM, Bérus...) et des archives percutantes racontent ainsi l'histoire d'une banlieue minée par une politique urbaine anarchique, des mutations industrielles successives, la désillusion politique et l'indifférence, voire l'agression, des pouvoirs publics : un terreau fertile, où culture et pensée ne cessent de se réinventer.

























Quelques articles pouvant vous intéresser :


On n'est pas des marques de vélos

La tentation de l'émeute

Les raisons de la colère

Immigration, 30 ans d'illusion

Scratch : A turntablism documentary

On n'est pas des marques de vélos

The Freshest Kids
2
  1. alex le bidouilleur

    19 décembre 2010 à 14:45

    Eh coucou ma poule je suis renté à paname, et sa fait plaisir de voir pour une fois des images qui parle différament du 93

  1. Lywest

    24 décembre 2010 à 00:33

    D'ailleurs ça m'a bien fait plaisir de te retrouver ;)!

    Par rapport au documentaire, c'est vrai qu'il était cool mais je suis resté sur ma faim quand même, j'attendais encore plus!

    Là je suis en train de préparer une vieille "relique" un autre doc assez vieux du même réalisateur toujours sur le 93 en vu de le publier prochainement.

Surface Libre ?

Un liquide dans un récipient, en prend toujours la forme, il n’a donc pas de forme propre.
Lorsqu’il est au repos, sa surface est toujours plane et horizontale : on dit qu’il a une surface libre.
Mais là n'est pas la question...