RSS

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Etudiant en art et ethnologie, rêveur et grand amateur de surfaces libres.

À tout les visiteurs !

Je m'intéresse particulièrement aux sujets politiques qu'ils soient sensibles ou non, je ne suis affilié à aucun groupe politique. Néanmoins je ne suis pas apolitique car je pense que chaque être humain est politique.

Les articles et documentaires que je partage ici posent des questions mais ne reflètent pas nécessairement mon point de vue dans sa totalité sauf si je suis l'auteur du document partagé.

J'ai créé cette plateforme afin de mettre en avant un certain type de contenu, d'informations qui me semblent pertinentes et je vous encourage à faire le tri à votre guise.

Le débat est ouvert !

Bonne visite !

PS : Vous pouvez aussi me retrouver sur http://99lefanzine.com/

L’été de tous les dangers


Source


Écrit par Olivier Chazoule

L’orage financier international s’approche et les nuages se font menaçants.

Moody’s vient de rétrograder 15 banques internationales.

Le séisme a commencé à toucher la marche américaine de Wall Street jeudi en fin d’après-midi et la vague devrait toucher les autres marchés.
Christine Lagarde souhaite l’Union fiscale de l’Union Européenne.

L’Espagne emprunte pour 10 ans à plus de 7%.
La Grèce vient de confirmer son attachement à l’Europe, ou plutôt à l’Euro, ou plus exactement et surtout légitimement à se sauver de la banqueroute.
L’Italie ayant observé que l’Espagne obtient 125 milliards d’Euros de l’Union Européenne en l’espace d’un week end et que la Grèce obtient la renégociation de sa dette sans le dire, réclame à son tour qu’on s’intéresse à elle. En termes financiers, cela veut dire que l’Italie appelle au secours l’Union Européenne pour lui donner beaucoup d’argent.

L’Irlande constatant que de nouvelles conditions sont consenties aux pays précités voit opportunément sa Cour de justice décider il y a quelques jours de la nécessaire approbation par l'Irlande des packages de secours financiers européens en question, ce qui une manière polie sinon habile de redemander plus d'argent européen à de meilleures conditions pour l’Irlande elle-même. Si l’Union Européenne ne paie pas l’Irlande, l’Irlande interdit à l’Europe d’aider les autres pays.

Même José Manuel Barosso, le Président de la Commission Européenne, qui en a vu beaucoup d’autres à Bruxelles et au Portugal, a été surpris de l’audace de l’Irlande.
Mardi, la Slovénie se souvient que ses banques ne sont pas en bon état et prend sa place dans la queue des demandeurs de l’aide européenne.

Entretemps, les promoteurs zélés de l’orthodoxie bancaire fixée dans les règles internationales de Basel III, dont les dirigeants du Fonds Monétaire International, ont mis 8 mois à comprendre ce que la Banque Populaire de Chine avait compris, digéré, décidé et mis en œuvre en Octobre 2011, à savoir la relâche des contraintes de réserves en capital des banques (au lieu de leur contraction suicidaire) permettant une libération partielle et opportune du crédit.

La Banque Centrale Européenne qui sait que son engagement financier risqué en Grèce est deux fois supérieur au montant de son propre capital pourrait reprendre à son compte cette phrase humoristique (humoristique pour Astérix, pas pour la BCE) de Goscinny dans Astérix et les Goths : ton sort ne tient qu’a un fil, Téléferic… À temps étranges, citations et références inhabituelles et un tantinet surprenantes

Alors, la BCE à court d'argent se tourne vers l’Allemagne qui, étourdie et inquiète de tant de sollicitations financières, se tourne à son tour vers le G20 qui se défausse sur le FMI.

Tandis que se conclut le G20 au Brésil, le FMI reçoit fort opportunément mercredi près de 500 nouveaux milliards de dollars en provenance de la Chine, de l’Inde, du Brésil, du Mexique, et d'autres pays dits émergents, qui désormais sont des pays que l’ont peut qualifier d’émergés, surtout si on considère le naufrage actuel des pays dits développés.

On rappellera en passant que le PIB dudit Brésil a dépassé celui de l’Italie et de l’Angleterre et talonne celui de la France.

Le FMI, ravi de tant de faveurs, et avant de se tourner vers l’Europe pour disperser les fonds tout récemment engrangés, se tourne alors vers la FED qui répond qu’elle va continuer à Twister (SIC). 
« Twist again » affirme Bern Bernanke, le patron de la FED, dans une conférence de presse il y a deux jours. Les marchés financiers restent impassibles. Wall Street s’impatiente.

Quelle leçon faut-il tirer de tout cela ?

Que c'est l’été.

Et que se passe-t-il en général pendant l’été ?

C’est simple : on fait passer les pilules les plus amères pendant l’été. Quand les consommateurs, citoyens et contribuables sont en vacances. C’est aussi l’été que les marchés et les Etats traduisent les chocs financiers les plus violents (chocs fiscaux, abandon de l’étalon or, dévaluations, subprimes, Lehman Brothers, AIG, etc.)

C’est pratique, car tout le monde est en vacances et personne ne voit rien venir…

Alors, cet été 2012 sera-t-il chaud ?

Aujourd’hui, à Wall Street il fait 37 degrés à l’ombre

Olivier Chazoule

5
  1. Anonyme

    25 juin 2012 à 11:53

    comme je n'ai pas les moyens , ni même l'envie de partir en vacances , je vais donc en profitter pour bosser , dépenser mon argent en réserve de nourritures , pas un euro pour la banque , et me préparer à une fin d'été mouvementé ;

  1. Anonyme

    28 juin 2012 à 12:30

    Je vous signale que nous sommes tous connectés et que nous créons collectivement le monde dans lequel nous vivons ! donc en donnant ou disant de telles choses vous les créées dans la matrice collective ! Donc arrêter de vivre dans la peur et créez en esprit un monde meilleur et rien de mauvais n'arrivera !!! (voir physique quantique)
    Excellente journée !

  1. Anonyme

    28 juin 2012 à 12:40

    A se demander ,si les peuples Occidentaux ont une cervelle ,des vrais colibris ,Car tous ces Fonds sans fin ,ces Emprunts ,enrichissent les Rotshchild Rockefeller ,les Rois Reines ,et quelques parvenus ,pour instaurer une Dictature féroce,que nous méritons ,Car nous avons eu toute les informations,les exemples à chaque fois ,que ces Rapaces voulaient gagner encore plus d'argent ,diminuer la population , restreindre ,leur pouvoir d'achat ,ont fait de l'Afrique la famine honteuse ,déplacer cette population où la richesse de leur sol est colossale ,pour faire baisser les salaires ,ruiner l'Europe,agressé les Pays Irak Libye qui avait des niveaux de vie plus importante ,en plus ils aidaient ( EUX ) les Africains ce qui était intolérable pour ces Vautours ,leur Démocratie Virtuelle que les gogos valide ,avec une surprenante réalité ,nous acceptons que nos pauvres vieux restent dans leur couche mangent quand le personnel pas assez nombreux pour s'occuper d'eux ,en même temps ceux qui arrivent sans avoir fait ,le moindre effort ,à logement soins voyage gratuit et 830 euros par mois ,la retraite d'une mère qui a élevé 3 enfants Français touche 227 euro ,pas les soins ni le logement gratuit ,si une famille a besoin de mettre sa mère en Maison médicalisée 6000euro par mois ,on prend les biens de cette famille ,es-normal on ne peut pas se faire respecter dans ces conditions voila pourquoi ,beaucoup d'étrangers nous détestent d'être des pauvres CONS qui se font plumer Raser Dépouiller ,sans réagir Pire le FISC est le premier a nous abattre ,Comment un peuple se dit civilisé accepte les pires débilités une photos sans cheveux sur le front ,sans rire ,rien que cela démontre que nous avons rétrogradés en SINGE inimaginable
    crise virtuelle en France
    Napoléon à écrit (( Lorsqu'un gouvernement est dépendant des Banquiers pour l'argent Ce sont ces derniers qui contrôlent,la situation et non les gouvernement ,car la main qui donne est au dessus de celle qui reçoit ;.L'argent n'a pas de Patrie les Banquiers n'ont pas décence leur seul objectif est le gain )) voila pourquoi on ne l'étudient plus dans nos école ,pourtant il a fait créé ,Banque de France Code Civil ,ext les boeufs clonés n'ont pas réagi le peuple est vide

  1. Asnieb

    28 juin 2012 à 13:22

    Pour répondre au 1er et au 2nd commentaire.
    Il est vrai que la situation apparait comme étant désespérante mais tant qu'on peux aider son prochain ou au minimum l'informer de ce qui arrive je me dis que c'est déjà un grand pas vers un mieux pour ce monde qui s’effondre.

    L'information via internet touche de façon plus globale (chacun interprète à sa façon ce qu'il y perçoit donc l'effet escompté n'est pas toujours celui qu'on souhaite mais qu'importe) et nos actions au quotidien sont elles des actions locales à mon sens plus efficace car elle permettent de créer, étendre ou entretenir le lien social.
    C'est comme ça que je fonctionne du moins, après chacun fait comme il lui plait pour tenter d'améliorer son environnement.

    Le partage et le respect me semble être des moteurs important pour la création d'un monde meilleur.

    Malheureusement certaines élites voit l'évolution de ce monde d'un autre œil et certains désastres programmés sont inévitables...

  1. Asnieb

    28 juin 2012 à 13:51

    Pour répondre au 3e commentaire :

    L'ignorance, la distraction et la peur sont des armes redoutables pour maîtriser un peuple. Les verrous mentaux que ceux qui ont fait l'histoire ont semé ça et là sont aussi là pour limiter la liberté de penser des hommes.

    Le peuple n'est pas con, c'est juste qu'il est appâté par divers leurres (avarice, envie,...).

    Les médias jouent très bien leur rôle et dirige l'attention vers des choses secondaires (fait divers, téléréalité, haine ...) et appuis sur les vices de l'Hommes afin de le détourner de ce qui est concret.

    C'est une lobotomie très bien orchestrée et s'en dépêtrer est plutôt complexe.

    On est tous plus ou moins bloqué mentalement par notre éducation et notre environnement.

Surface Libre ?

Un liquide dans un récipient, en prend toujours la forme, il n’a donc pas de forme propre.
Lorsqu’il est au repos, sa surface est toujours plane et horizontale : on dit qu’il a une surface libre.
Mais là n'est pas la question...